30 ans

J’aurai 30 ans demain… mais ça fera aussi une année complète que Rango est avec nous (je suis allée le chercher la journée de ma fête…) !

Rango et Lolita semblent maintenant vraiment habitués d’être ensemble. Bon, OK, Lolita n’aime pas TOUJOURS la présence trop rapprochée de Rango, mais c’est de la routine maintenant. Elle se sauve et lui, il lui courre après…

Rango est toujours autant en amour avec la belle Lolita (malheureusement pour lui, Lolita n’est toujours pas intéressé ! ;-) ). Et avec le printemps qui se pointe, c’est encore plus flagrant. Dernièrement, il y avait beaucoup de morosité dans l’air; ils ne parlaient plus ni l’un ni l’autre et n’étaient pas trop enthousiastes. Pour Lolita, cet état coïncidait un peu avec notre déménagement de l’an dernier et à notre changement de vie (et d’habitudes). Elle ne s’en était jamais «remis» totalement de ce chamboulement, je crois. Pour Rango, c’est arrivé cet automne, je ne sais pas trop pourquoi, en fait. Peut-être l’arrivée de Cassidy, en juillet, bien que ça n’a pas tant changé ses habitudes que ça…

Lolita dans mes tiroirs de la cuisine...

Lolita dans mes tiroirs de la cuisine…

 

Quoi qu’il en soit, depuis quelques semaines, Lolita vole et jase avec entrain. Aujourd’hui elle est même descendue d’elle-même par terre pour visiter la maison et pour grimper aux tiroirs de la cuisine. C’était une des premières fois à vie qu’elle restait si longtemps au sol et qu’elle explorait à partir de là. J’en suis restée bouche bée. C’est bien la preuve que les perroquets peuvent changer leurs habitudes, même après une longue période. Rango est énergique comme mille et a recommencé à chanter et à faire les yeux doux à Lolita dernièrement. Ils sont vraiment d’agréable compagnie.
Vive le printemps ! :-)

Publié dans Vie quotidienne | 2 commentaires

Il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée

Les jours s’enchaînent. Et dans le quotidien, tout me semble programmé; pas le temps pour m’amuser beaucoup et encore moins pour passer beaucoup du temps avec Lolita et Rango, malheureusement. Je me console un peu en me disant qu’au moins, maintenant, ils sont deux ! Ils vont d’ailleurs maintenant jusqu’à dormir dans la même cage, bien tranquille. C’était une des dernières étapes selon mon « plan » avant que je puisse me dire qu’ils sont assez à l’aise ensemble et qu’ils ne s’arracheraient pas les ailes pendant nos absences, s’ils vivaient ensemble dans une pièce, sans cage.

D’ailleurs, à ce propos, nous avions au départ l’intention de les mettre libre dans une pièce au niveau supérieur (chambres), mais niveau pratique, ça ne fonctionne pas très bien. Quand je couche Cassidy pour sa sieste de l’après-midi, il m’est impossible d’aller nettoyer mes cages dans la pièce d’à côté sans la réveiller… et comme c’est pas mal un des seuls moments où je peux aller nettoyer… bien… mes cages sont sales la plupart du temps et ça m’énerve, moi qui gardais ça auparavant beaucoup plus rangé ! Alors pour le bien de la cause, nous ferons bien vite des installations dans le sous-sol. Ils auront toujours les perchoirs à l’étage pour passer du temps avec moi, le jour. Et de toute façon, je passerai sans doute plus de temps au sous-sol aussi lorsque j’aurai à trier la fibre de mes alpagas et lorsque je travaillerai à la confection de mes produits de laine. Ils y seront aussi avec moi, contrairement à s’ils avaient eu une pièce à l’étage.Lolita et Cassidy

Sous un tout autre ordre d’idée; Lolita est vraiment charmante avec Cassidy. Et c’est là que je dis l’inconcevable pour bien des gens: bébé et Ara, ça va super bien ensemble. Ils arrivent à calmer Cassidy quand elle ne veut plus rien savoir ( ce doit être des maîtres de l’hypnose ) et en échange, Cassidy a réussi le miracle de faire manger tout plein de légumes à cette chère Lolita. Elle passe d’ailleurs son temps à venir faire la quête quand on nourrit la petite, qui a commencée à manger des purées récemment. J’essaierai de filmer un peu plus; c’est le genre de chose qu’on comprend mieux en images.

Je retourne à mon train-train… ;-)

 

Publié dans Vie quotidienne | Marqué avec , , , | 2 commentaires

L’enfant de la jungle

Longtemps que je n’ai pas pris le temps d’écrire; en fait, le temps fuit, ici, avec toutes ces nouvelles occupations autour de moi !

Un petit tour de table pour se remettre à jour ! ;-)

Juillet a vu la naissance de mon premier enfant, une petite fille du nom de Cassidy. On pourra l’appeler «l’enfant de la jungle», entourée comme elle l’est d’animaux tout aussi exotiques les uns des autres; chiens, perroquets aras, alpagas… ! C’est une petite curieuse qui s’intéresse déjà aux Aras et qui n’a pas peur de leurs cris ponctuels. Parfois, j’ai presque l’impression que les perroquets l’intéressent plus que nous, tellement elle les contemple souvent et longtemps sans broncher!

Cassidy, 4mois avec Lolita

Lolita est la première à s’être adaptée à elle. Lorsque Cassidy avait à peine 1 mois, elle a décidé de venir à sa rencontre. Elle s’est posée tout près et a approché avec une telle douceur, que nous avons su instantanément qu’elle ne ferait pas le moindre mal à notre fille à ce moment-là. Et c’est avec tendresse qu’elle a lissée quelques-uns de cheveux de Cassidy (c’est qu’elle est chevelue, ma fille !) comme elle l’aurait fait avec ses plumes ou celles d’un conjoint. Elle l’avait adopté et on était charmés ! J’aurais tellement voulu filmer ce petit instant magique !!!

C’est de voir aussi réagir Lolita quand Cassidy pleure; parfois inquiète, d’autre fois irritée par les pleurs de bébé ( Tais-toi ! Couche ! qu’elle lui dit, comme si elle parlait au chien ! ;) ) et d’autres fois tentant de se faire voir par elle en sautant sur notre dos tout en ouvrant très grandes les ailes quand nous sommes penchés sur le petit lit… Lolita est sans aucun doute l’ange de Cassidy ! ;-)

Rango est pour sa part resté un peu plus distant. En fait, Rango est encore en transition depuis son arrivée ici: sur sa place dans notre famille, sa façon de se comporter avec nous et tout, alors ça m’étonne moins de sa part…

Depuis les derniers mois, celui-ci s’est par contre grandement amélioré niveau comportement. Il est rendu pratiquement aussi doux et patient que Lolita l’est, excepté pour des petits accros, parfois, où il contrôle mal son excitation et fait des feintes de morsures en espérant pouvoir en faire seulement à sa tête. Mais rapidement, nous le ramenons à l’ordre et il nous écoute, toujours très repentant. Lolita n’a jamais été si expressive; Rango, lui, s’écrase carrément et fais les yeux doux quand on le chicane… Il en fait presque pitié !

Lolita est Rango passent maintenant le plus clair de leur temps ensemble, sur le perchoir. Ils n’ont plus vraiment peur l’un de l’autre, mais Lolita trouve quand même parfois tannant d’avoir Rango si près; c’est que ce dernier l’aime un peu trop et voudrait tellement l’avoir encore plus près de lui ! C’est drôle de voir Rango la défendre quand elle se fait chicaner aussi ! ;-) Ce qu’il l’aime, la belle Lolita ! Le plus gros irritant, en ce moment, c’est le bol de nourriture du perchoir. Lolita voudrait le garder pour elle toute seule ! ;-) Si on peut se trouver un peu de temps, ce week-end, on va essayer d’y remédier !

 

 

Publié dans Vie quotidienne | Laisser un commentaire

Un nouveau jour se lève bientôt

Il s’en passe des choses en deux mois !

Rango et Lolita s’entendent maintenant très bien. Pas parfaitement, mais presque ! ;-)

Ils passent de plus en plus de temps sur le perchoir ensemble et ça leur fait le plus grand bien. Évidemment, ils ne s’entendent pas toujours; Lolita a tellement longtemps été habituée à être seule et à faire ce qu’elle voulait quand elle le voulait ! Quand Rango décide qu’il veut jouer et qu’elle, elle ne le veut pas, ce n’est pas la joie entre les deux… Mais globalement, ils s’entendent maintenant très bien et sont relativement calmes ensemble. Rango essaie encore parfois de faire des peurs à Lolita (du genre d’atterrir sur elle) et ça choque toujours autant Lolita… mais bon… ;-)

Lolita se laisse maintenant courtiser par le beau Rango. Elle réapprend à dialoguer avec un autre oiseau et ça fait du bien à voir ! Les liens se solidifient. Loin de vouloir en faire un couple (d’ailleurs, elle est tout autant attaché à mon conjoint), qu’il veuille la nourrir et qu’elle se laisse faire la plupart du temps me donne une certaine paix d’esprit; je veux pouvoir les laisser libres dans la grande chambre qu’on est en train de rénover pour eux. Je ne voudrais pas les laisser seuls dans cette pièce avec une entente moyenne entre eux, de peur de les retrouver blessés au petit matin !

Je suis vraiment contente dans cette optique de vous montrer cette petite vidéo que j’ai filmée il y a quelques jours ! Vous remarquerez que les deux semblent s’attirer l’un l’autre, mais la crainte semble encore présente dans la tête de Lolita quand il est question de rapprochements trop rapides !…

Rango, individuellement, a aussi développé une belle tranquillité dans les derniers mois. L’environnement l’a changé comme elle nous façonne tous; à force de lui répéter les règlements, il s’y conforme maintenant à merveille et avec une docilité qui m’a étonnée en si peu de temps. J’en ai même été troublée, un bout de temps, me demandant ce que j’avais fait pour qu’il s’y conforme de manière si résignée… Et pourtant… Il reste un peu plus anxieux, par contre, quand des gens sont à la maison; j’ai l’impression qu’il a encore peur d’être abandonné. Mais toute l’activité qu’il y a ici depuis des mois (à cause de nos grosses rénovations) l’a amené à se dégêner face aux étrangers et à avoir moins peur… du moins pour ceux qu’il voit plus d’une fois…  Peut-être que cette tranquillité a été garante de la nouvelle entente avec Lolita… elle semblait vraiment détester son énergie atomique constamment en place ! ;-)

Nous voilà avec une nouvelle étape de franchie… sauf qu’il en reste une autre et non la moindre… d’ici quelques semaines tout au plus, j’aurai un bébé humain dans les bras à présenter à mes gros bébés à plume !

Publié dans Comportements, Vie quotidienne | Un commentaire

Fatiguée au carré

Lolita et Rango sur le perchoirMa grossesse avance rapidement. Bientôt, un bébé à présenter à ces Aras déjà bien occupés à s’apprivoiser… et ça, c’est en plus de tous les changements qui se trament ici dans notre nouvelle demeure…

Nous avons décrété que la quarantaine était terminée; il est maintenant temps de présenter et de faire socialiser nos deux beaux et grands Aras . Pour l’instant, les contacts ne sont pas haineux, mais restent quelque peu tendus… :-P

Lolita, depuis les 10 dernières années, a toujours été le seul oiseau ici. Son « papa » est vraiment son amoureux (ce qu’elle est amoureuse, c’est fou! ) et moi je suis sa « meilleure amie ». L’entente entre nous trois, malgré quelques chicanes parfois, est vraiment magique.

Quant à Rango (anciennement Diablo), le chloroptère nouvellement arrivé, sa place est encore un peu ambiguë face à notre trio d’alors. Je suis celle qui manipule le mieux Rango, qui en prend soin et le câline également. Mon conjoint peut aussi le déplacer sans trop de crainte, mais il le touche beaucoup moins que moi.
Très équilibré, Rango a parfois quand même énormément de caractère. Je dois le remettre à sa place périodiquement pour éviter les escalades; les règlements, c’est pour tout le monde, question d’éviter le désordre ici !

Rango va spontanément régulièrement vers mon conjoint. Notre plus grande crainte serait qu’il s’amourache de lui, parce que Lolita est quand même très claire là-dessus; c’est SON conjoint. Par contre, Rango vient presque autant vers moi, dépendant des circonstances.
Lolita réagit à chaque approche de Rango vers Manu; elle va immédiatement vers eux (entre les deux, en fait) et démontre à Rango que Manu est SON conjoint en prenant soin de ses cheveux et de lui en général.

Entre Lolita et Rango, on en est encore à l’étape de la tolérance. Rango, bien que 3x (presque 4 fois) plus gros que Lolita (en poids en tout cas), il reste très réservé et doux face à elle. Il n’a jamais démontré une quelconque agressivité. En fait, il essaie beaucoup plus de la courtiser que d’autre chose; excitation à sa vue, beaucoup de paroles, il se pavane et a des comportements de nourrissage. Il veut jouer un peu avec elle également; elle semble bien lui plaire. Il tente quelques fois plus de rapprochements, mais suite aux comportements de Lolita envers lui, il abandonne rapidement. Il lui laisse tout l’espace qu’elle demande et reste très respectueux. Il semble savoir quand il n’est pas le bienvenu et s’éclipse.

Lolita a eu, au début, une crainte certaine envers Rango. Sur mon bras ou mon épaule, elle s’envolait rapidement si je l’approchais de la cage de ce dernier: elle voulait toujours être le plus loin possible de lui. Maintenant, je peux les mettre à moins d’un mètre ou sur le même perchoir sans trop de problèmes. Par contre, Lolita reste craintive et au moindre mouvement de Rango, elle donne des avertissements comme quoi il ne doit pas s’approcher d’elle (feintes d’attaques). Rango écoute sagement et fait profil bas. Si j’arrive à les divertir tous les deux (en les faisant ouvrir les ailes, entre autres) ça se passe encore mieux et les deux ont l’air d’avoir du plaisir. Par contre, dès que le jeu cesse, Lolita retourne à ses craintes qu’il l’approche.

J’ai réussi à les faire manger sur le même perchoir.
Difficile au début; j’essayais de donner à chacun un bout de banane. Rango n’apprécie pas ça tant que ça et en mange que si Lolita en mange. Lolita adore; mais elle lâche le morceau rapidement sans rien avaler au moindre mouvement de Rango, qui lui, n’a rien dans le bec qui puisse donner impression d’une trêve à Lolita…
Finalement, c’est Rango qui a pris son morceau de banane en premier une fois et qui s’est mis faiblement à faire semblant de s’y intéresser. Lolita a fait de même. Ils ont finalement mangé chacun leur bout de banane face à face à une distance d’un bras de distance.
Vive la participation de Rango; il a compris ce qui empêchait Lolita de lui faire confiance et comment faire pour y remédier.

Ça ne se passe pas toujours comme ça; sans malice, Rango aime bien rigoler et aller directement où Lolita est posée… celle-ci s’envole alors immédiatement en lançant de grands cris… on a l’impression qu’elle hurle toute sa rage ! ;-)

Ce n’est pas l’amour fou encore, mais Lolita accepte de plus en plus sa présence… on va y arriver… et j’espère que ce sera avant l’arrivée de bébé ! ;-) Ça, c’est une autre étape qu’on aura à franchir avant de retrouver l’équilibre total dans la maison !

Publié dans Vie quotidienne | Laisser un commentaire

D’excellentes nouvelles pour l’avenir du Spix !

Il y a d’excellentes nouvelles pour l’avenir du Ara de Spix, sur le site du Loro Parque.

Ils en sont présentement à expérimenter une nouvelle technique d’insémination artificielle qui a déjà d’excellents taux de réussites sur les mammifères et sur d’autres oiseaux. Tout ça évidemment dans le but d’accélérer la reproduction de l’espèce éteinte dans la nature depuis 2000 pour laquelle il ne reste qu’environ 80 individus en captivité.

On croise les doigts !
Source: http://blog.loroparque.com/en/developing-a-new-insemination-technique/

Publié dans Monde aviaire, Santé | Laisser un commentaire

Un bain pour Rango (alias Diablo)

Lolita n’a jamais aimé les bains. En fait, bébé, nous avons tenté de les lui faire aimer, mais rapidement, nous avons abdiqué; de toute façon, nous n’aimions pas nous non plus prendre des bains et la douche est une méthode tellement plus facile pour la mouiller et elle nous y accompagne volontiers; donc deux coups en un !

Depuis que nous avons déménagé, nous n’avons plus notre douche; qu’un bain. Ça ne saurait tarder par contre avant que ça change (nous nous préparons justement à commencer les rénovations de la salle de bain; vous remarquerez sans doute le désordre qui y règne dans la vidéo!). En attendant, la pauvre Lolita doit patienter. Nous avons réessayé de la baigner, mais évidemment, sans le succès escompté. Nous ne voulons pas nous battre avec elle non plus pour ça, alors bon…

J’ai appris que Rango prend par contre des bains sans problème… Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde ! Le soir même, le bain de Rango coulait pour la première fois… et dès qu’il a touché l’eau, il s’est laissé faire sans même tenter de s’envoler. Et ça lui a fait un plus grand bien; ses plumes brillent, on a passé un moment surprenant moi et mon conjoint et nous nous sommes rapprochés encore plus de Rango…

Alors que je vous poste ce message, je joins une vidéo du deuxième bain que nous avons fait prendre à ce dernier ce soir même. :-)

Bonne écoute ! ;-)

Publié dans Comportements, Vie quotidienne | 4 commentaires

Les planètes s’alignent…

Cette semaine, les planètes étaient alignées pour moi.
J’ai fêté mon anniversaire hier tout en allant rencontrer et ramener dans notre nouvelle demeure, mon beau Diablo que j’ai adopté :-).

C’était totalement imprévu avant mardi, mais je suis comblée par ce chemin de vie inattendu! Mais ne croyez pas à un coup de tête; cela faisait déjà 5-6 ans au moins que je songeais à avoir un autre Ara dans la famille. Ce n’est vraiment pas une chose à prendre à la légère parce que ça demande beaucoup d’investissement; financier pour l’entretenir et en temps pour le divertir !

Diablo

Diablo est un mâle Ara Chloroptère de 6 ans et demi.
Il est né au Québec et a été consécutivement adopté par une dame qui est décédée du cancer, puis par la famille de celle-ci. Il s’est ramassé, il y a plus d’un an, dans un refuge. Et c’est là que je suis allée le chercher hier.

Je découvre tranquillement son caractère, mais il semble assez sain d’esprit. Il est très gros sans être obèse (1555 grammes, soit 3 lb et demi) et aussi très fort. Dès qu’il m’a vue, il a été curieux. Quitter le refuge a été toute une épreuve pour lui, mais dès qu’on a commencé la longue route ensemble vers la maison, il s’est beaucoup calmé et m’a appréciée davantage. Je suis arrivée, après 2 h 30 de route, avec un perroquet calme et enjoué dont je suis l’unique point de repère; je suis clairement son centre d’intérêt. Je dois dire que ça fait changement d’avec Lolita. La soirée même de son arrivée, j’ai pu le caresser pour la première fois (à son grand plaisir) et aujourd’hui, moins de 24 h après son arrivée, il tentait déjà de me nourrir… ;-) Je crois que je me suis fait un nouveau chum! ;-)

Diablo est très énergique et très «physique»; un beau contraste avec Lolita !

Lolita l’a vu de loin (quarantaine oblige), mais elle l’ignore pour l’instant complètement et fait comme si elle ne le voyait pas. La réaction que celle-ci a eue la dernière fois qu’elle a lâché un cri et que Diablo lui a répondu; ça valait un million! Elle s’est tue immédiatement, trop surprise d’entendre un autre perroquet dans sa maison… Par contre, Diablo a cliqué sur elle, heureux de voir un autre perroquet ici. Je croise les doigts pour qu’ils s’entendent bien. :-)

Bien entendu, je vous tiendrai au courant !

Publié dans Vie quotidienne | Marqué avec , | 2 commentaires

Nouvelle maison, nouvelle vie

Me voilà arrivée avec Lolita et toute notre petite famille humaine, plumée et poilue dans notre nouvelle maison. Les dernières semaines ont été remplies de péripéties, des jours moins bons et d’autres qui m’ont marqués profondément. La maison est tellement au centre de nos vies qu’on apprend à vivre différemment, parfois, à son contact.
Nous sommes passés d’un bungalow des années 80 à une maison de 1863 qui a subi (littéralement) de nombreux propriétaires, de nombreux sévices et des modifications radicales au cours des années. L’atmosphère est toute différente, autant à l’intérieur de cette maison qui a traversé les âges qu’à l’extérieur où cette campagne profonde vient trancher avec la banlieue qu’on avait l’habitude de côtoyer.

Lolita a trouvé le déménagement un tout petit peu difficile. Nous avons finalement pris la décision de la laisser dans l’ancienne maison lors du déménagement qui se déroulait de jour avec le camion et de ne la ramener que le soir, lorsqu’on irait faire un dernier tour et un peu de ménage. Lors du premier voyage du camion, elle ne semble pas avoir vu trop de différences excepté qu’il y avait beaucoup de monde dans la maison. Nous avions pris soin de fermer la porte de la pièce pour ne pas qu’elle stresse à nous voir aller et venir. Lors du deuxième voyage avec le camion, ça a été un peu différent parce que nous devions vider également les meubles de mon bureau où était placée sa cage. Je n’étais pas toujours là, mais aux dires de ceux qui y étaient, elle paniquait et criait beaucoup de les voir vider la pièce; elle se retrouvait dans sa cage, dans une pièce complètement vide ! Elle s’est calmée quand ils ont refermé la porte de la pièce de nouveau. Quelques heures à peine plus tard, elle était avec nous dans l’auto, en route vers la nouvelle maison.

J’ai pris soin de laisser quelques minutes son transporteur fermé en arrivant pour qu’elle puisse s’habituer à la vue qui lui était totalement étrangère et pour nous permettre également de monter sa cage. Nous avons dû la mettre au salon ce soir-là (et quelque soirs suivants); nous avons découvert lors du déménagement que le chauffage ne fonctionnait pas à l’étage. Lolita était alors paniquée. Elle criait beaucoup, s’agitait beaucoup; elle était toujours sur le qui-vive. Même lors de sa sortie du transporteur, elle était intenable. Exténués, nous avons mangé rapidement (nous n’avions pas soupé) pour finalement mettre Lolita-sur-les-nerfs dans sa cage et aller nous coucher. Elle doit avoir tourné en rond et fait des « steps » dans sa cage pendant 45 minutes avant que le silence se fasse entendre dans la maison. Dans le noir, elle avait fini par se calmer et s’endormir.

Le lendemain matin, elle était calme dans sa cage quand je suis descendue au salon. J’ai retrouvé la Lolita d’antan… contente de me voir, en prime. Je l’ai sortie doucement de sa cage. Elle avait une attitude beaucoup plus positive que la veille mais elle était cependant quand même un peu craintive de tout ce qu’il y avait autour d’elle. Je suis restée plusieurs minutes en place. Elle regardait autour d’elle avec curiosité. Lorsque j’ai senti ses pattes serrer moins fort mon bras, j’ai avancé jusqu’à l’embrasure de la pièce suivante. Même attitude craintive et des pattes qui serrent mon bras, prête à s’envoler. Après une autre minute, elle a regardé partout, a paru surprise qu’il n’y ait rien d’effrayant et a desserré de nouveau son emprise. J’ai repris le même manège à toutes les pièces de la maison. Contrairement à la veille où elle était en panique et où elle ne voyait plus rien de ce qui l’entourait, elle tentait cette fois d’apprivoiser sa nouvelle maison.

Pour qu’elle soit à l’aise dans les pièces, ça s’est réglé relativement vite; pour les habitudes, il a fallu une bonne semaine pour que tout revienne dans l’ordre. Dès qu’elle a eu de nouveau accès à son perchoir au salon (et non son dessus de cage), elle s’est véritablement calmée d’un coup. Les habitudes reprenaient véritablement. Oui, elle a stressé quelques fois en voyant arriver rapidement quelqu’un au salon (auparavant, elle voyait arriver les gens d’avance, ce qui n’est pas le cas en ce moment). Mais elle semble s’être bien habituée aux changements…

Publié dans Vie quotidienne | Laisser un commentaire

Déménagement surprise…

Vous vous dites sûrement que vous avez mal lu… Comment peut-on qualifier un déménagement de surprise; c’est le genre de chose qu’on planifie longtemps à l’avance… Il y a les boîtes à faire… etc.

Pourtant, dans mon cas, même si je sais depuis plus de 6 mois que je vais déménager c’est par surprise qu’on m’a confirmé hier que c’était bel et bien ce samedi que ça se ferait… et c’était pourtant supposé être fait depuis dimanche dernier (vive la paperasse et la bureaucratie qui retarde toujours tout !), alors bon…

Donc cette fois, semble-t-il que c’est la bonne !
J’en suis à préparer les derniers détails, à planifier l’implanifiable. C’est que c’est stressant tout ça ! Et puis, une fois sur place, c’est du nettoyage et de grosses rénovations à venir !

J’aimerais bien préparer la belle Lolita à ce choc, mais je n’ai aucune idée comment je vais faire exactement… que de petites idées. J’ai évidemment l’intention de lui faire faire le tour du propriétaire. On préparera une pièce entière pour elle, mais en attendant, elle sera dans une autre pièce, dans la cage qu’elle connaît depuis toujours…

Je perdrai donc internet pour un petit bout de temps, mais je promets de revenir vite vous raconter comment s’est passé le déménagement…

Publié dans Vie quotidienne | Laisser un commentaire